Cas cliniques

Une pustulose aiguë

Publié le 19/09/2008

Plusieurs réponses possibles



Présentation du cas

Une femme de 70 ans est vue pour une éruption érythémato-pustuleuse aiguë, diffuse. Elle a comme principal antécédent un cancer du sein opéré dix ans auparavant, une hypercholestérolémie traitée depuis plusieurs années par atorvastatine (Tahor®), une phlébite traitée pendant trois mois par acénocoumarol (Sintrom®), trois ans auparavant, et une fibrillation auriculaire découverte 15 jours avant traitée par amiodarone (Cordarone®) un comprimé par jour, et de la tinzaparine (Innohep®) 0,7 ml/j en sous-cutanée, associée 48 heures plus tard à la fluindione (Previscan®)un comprimé par jour.
L’éruption survient 4 jours après le début de ce nouveau traitement. Les plaques érythémateuses violines atteignent la jambe droite, puis le tronc, les grands plis, chacune recouverte d’un semis de pustules non folliculaires. On trouve également des lésions aux sites d’injection de l’héparine, avec extension au thorax et au cou. La malade était fébrile à 38,3 ◦C.
L’hémogramme, l’ionogramme sanguin, la créatininémie et les enzymes hépatiques qu'elle vous apporte sont normaux.
L’examen histologique montre un infiltrat épidermique à polynucléaires neutrophiles regroupés en pustules spongiformes. Le derme superficiel est oedémateux et siège d’une réaction inflammatoire polymorphe.


Pour consulter l'intégalité de ce contenu, vous devez vous identifier

Contenus sur le même thème: Effets secondaires des médicaments

Cas cliniques

Une érythrodermie dans l'air du temps

Un jeune homme de 37 ans consulte pour une érythrodermie fébrile. Il a pour antécédent principal une maladie bipolaire pour laquelle il était hospitalisé en milieu psychiatrique en raison d’une poussée dépressive avec modifications de[...]

Fiches thématiques
Réponses et réactions paradoxales au cours du traitement médicamenteux de l'infection à Mycobacterium ulcerans (ulcère de Buruli). Quatre observations en Guyane française Sambourg E. , Dufour J. , Édouard S. , Morris A. , Mosnier E. , Reynaud Y. , SAINTE-MARIE D. , Nacher M , Guégan J.-F. , Couppié P. , in Annales de Dermatologie et de Vénéréologie 2014 ; 141 : 413-418
Recommandations et informations

Thèmes abordés dans ce document:

Effets secondaires des médicaments

 (

Généralisés

)

e-dermato disponible sur iPhone et iPad

Abonnement aux Annales de Dermatologie

Annales de Dermatologie et Vénéréologie

Dernières mises à jour